01

Now viewing

Peche en mer du nord

Lild Strand est un minuscule village de pêcheurs de 60 habitants sur la côte Nord-Ouest du Danemark. Souvent à la merci des vents cinglants et des températures glaciales de la Mer du Nord, les habitants de Lild Strand sont habitués à un mode de vie largement dépendant de la nature.

J’ai passé plusieurs jours en mer avec un pêcheur, Ole Eriksen, qui utilise des méthodes de pêche vieilles de plusieurs générations. Son bateau est plus petit que ceux amarrés dans le port voisin de Hanstholm.

Lild Strand est une plage, ce qui oblige les pêcheurs à amarrer leur bateau haut sur la grève à l’aide d’un ingénieux système de cables et de poulies. Par temps clément, Ole se lève à 4h30 du matin et est au large à 5h30, restant en mer souvent jusqu'à 3h00 de l’après-midi avant de rentrer avec sa pêche.

Aux dires de Ole et de ses compagnons, l’avenir de leur métier est en danger. Par exemple les grands chalutiers restant en mer plusieurs jours ne pêchent pas toujours de manière écologique. Ils ramassent des tonnes de poissons et les rejètent plus tard, morts, pour respecter les quotas. Ole parle de «montagnes de poissons morts » au fond de la Mer du Nord.

De telles méthodes menacent les petits pêcheurs comme Ole qui lancent leurs filets et ne gardent que le poisson qui sera ensuite vendu à la criée. Les autres sont rejetés vivants à l’eau. Comme beaucoup de métiers affectés par l’industrialisation de masse, la pêche ne fait pas exception. J’espère que les régulations européennes encourageront la préservation des espèces marines et que les petits pêcheurs pourront continuer à gagner leur vie.

back to top